EspañolEnglishFrançaisDeutschItaliano
par Transposh - translation plugin for wordpress
Flor-cortada
L’exportation de fleurs coupées ramasse en Espagne
18 Avril 2017

Dimanche dernier 16, l’édition numérique du quotidien national El Pais consacre un rapport complet et intéressant pour le secteur des fleurs coupées en Espagne.

Il a souligné que le retour à la croissance à l’exportation de la fleur coupée après la crise. Et c’est que le secteur est devenu quelques années de récession, car, entre autres raisons, concurrence des pays en développement et aux tendances du marché international en général, dont les oscillations sont imprévisibles et sont guidées en grande partie par les modes et les modes.

Il sont a trois communautés autonomes que se concentre la 70,5% exportations de plantes vivantes et fleurs coupées: Andalousie, Catalogne et Communauté valencienne. Et en Andalousie, la 60% la production se trouve dans la province de Cadix.

Récemment, dans un article précédent Nous avons écrit sur les données qui Fepex Il a fourni au sujet de l’an dernier 2016, dans qui est a souligné la croissance d’une 12% dans l’espagnole exportation de fleurs coupées à 2015, un certain nombre qui se traduit par une valeur de 38,7 millions d'euros.

Bien que les chiffres sont encore assez loin de ventes qui ont été conclus à la fin de l’année 90, la vérité est que, au cours des deux dernières années, l’optimisme s’est transformée au secteur, parce que, Parmi les autres facteurs, baisse de la production de Roses des pays d’Amérique et les problèmes de sécheresse et de la sécurité dans les pays en développement comme le Kenya.

La debilidad de los competidores junto con la calidad del producto nacional garantiza la competitividad de la flor cortada española. Sans aucun doute, C’est une excellente nouvelle que de la croissance et la qualité de la coupe d’Espagne fleurissent secteur.

Une des priorités de Iberflora C’est pour promouvoir le secteur de la fleur naturelle, et pour cela, un des grands évènements de la prochaine édition sera le CIAF (Copa Iberflora de Arte Floral), avec des prix d’une valeur de 15 000 €.

Voir le reportage complet dans l’édition en ligne de El País, Cliquez sur les points suivants lien.

X