jardin-magazine-interview-miguel-bixquert

Garden Magazine interviewe Miguel Bixquert, directeur de Iberflora: "Une autre occasion manquée"

La crise 2008 au 2015 c’était terrible pour notre industrie. Todos tenemos en mente a personas y empresas que se quedaron por el camino. Cependant, lo que estamos viviendo estos días es algo totalmente desconocido, tanto por su intensidad como por su inmediatez, y nos ha pillado a todos por sorpresa.

Nuestra fortaleza y nuestra debilidad es que nuestro sector es la suma de varias identidades. Por una parte, tenemos un componente agrícola (viveros productores, technologie, insumos), pero no se nos considera como tal, por lo que se nos deja al margen y se restringe nuestra actividad. D'autre part, a nuestro canal especializado (Jardins) no se les permite la apertura por no considerarse de primera necesidad, a excepción de algunas secciones muy concretas. Todas estas decisiones administrativas han cercenado nuestras dos principales identidades.

Dans des circonstances telles que les, où la population a restreint la mobilité, nous manquons une plus grande sensibilité des différentes administrations: nous croyons qu’ils auraient dû inclureJardins comme un canal où la population aurait pu venir pour fournir.

Chacun peut gérer son temps libre comme il le souhaite, de regarder la télévision, jusqu’à ce que vous lisiez ou cuisiniez, toujours en respectant les règles. Mais y a-t-il quelque chose de plus sûr et de plus gratifiant que d’être à la maison, terrasse ou jardin en prenant soin de vos plantes? Quelqu’un doute-t-il de l’effet bienfaiteur d’être entouré de plantes ou de faire une activité de plein air manuelle? ET, surtout, maintenant que les enfants sont à la maison et nous avons le temps, était le moment idéal pour les avoir lancés sur des sujets comme les vergers urbains ou les plantes aromatiques et culinaires.

Je sais que de différents groupes et associations cuivre est battu pour sensibiliser les politiciens, particulièrement en soulignant le rôle de l’AECG, mais nos dirigeants ont manqué une merveilleuse occasion de penser vert. Logiquement, alors leurs bouches seront remplies de durabilité, Environnement, etc ...

Je suis convaincu que cette parenthèse, mais profond, il sera court. Il laissera des empreintes de pas, mais il peut nous aider à repenser notre système de valeurs: Personnes, Proximité, l’environnement naturel,  ils vont gagner entier.

PARIONS SUR LE VERT, PARIONS SUR L’AVENIR.