EspañolEnglishFrançaisDeutschItaliano
par Transposh - translation plugin for wordpress
Interview-bixquert-directeur-iberflora
Miguel Bixquert, directeur de Iberflora: Nous voulons continuer à être la maison commune du secteur vert, d’autres au moins 46 ans
28 février 2018

Le portail web Guiaverde.com, point de rencontre entre professionnels du secteur vert, Il a interviewé Miguel Bixquert, Directeur de la Iberflora, Interview de qui nous sommes echo et le Bixquert il a révélé certaines des clés de la prochaine édition de la Foire, qui se tiendra du 3 au 5 octobre 2018 à la Feria Valencia.

Iberflora , à cette occasion se tiendra conjointement avec Eurobrico, la Foire internationale de bricolage à sa dixième édition, Il présente une 46e édition avec grandes espérances: incorporation de nouveaux secteurs, multitude d’activités parallèles et un nombre prévu d’augmentation des exposants et des visiteurs.

Ce qui attend cette édition de Iberflora équipe, aussi, il se présente avec un appel à la collaboration avec Eurobrico?

Cette année nous célébrons le numéro d’édition 46, et aucun concurrence dans le monde entier n’a organisé sans interruption tant d’éditions.

Une fois dépassé le stade si fort qu’il voulait dire la période de 2009 au 2014, chaque édition est un nouveau défi pour nous. Le but ultime est d’être le point de rencontre pour le secteur vert, un événement annuel où l’offre et la demande se rencontrent, où discuter et analyser les enjeux qui les unissent et, d’abord, renforcer le sentiment d’appartenance au secteur, un secteur qui plus en plus constituée de nouveaux acteurs et nouveaux canaux, mais vous souhaitez que les joueurs continuent d’être des gens.

Eurobrico match encore renforce l’idée de la maison commune du secteur vert, Car il nous donne un plus grand choix et une plus grande capacité à composer avec la présence de la grande distribution.

Faire attendre Iberflora Comité organisateur dépassent les chiffres de la dernière édition en termes d’exposants et visiteurs professionnels?

Les chiffres pour l’année dernière seront surmontées sans aucun doute, Vu que le match Eurobrico garantit déjà il.

Nous espérons se développer sur le 12-14% avec la consolidation de ces secteurs qui année après année, ils grandissent comme l’aménagement paysager, Paillis, le fleuriste, la technologie de production et décoration mobilier et extérieur.

En ce qui concerne les visiteurs, nous avons créé une équipe de loyauté qui vise à identifier toutes les jardineries et fleuristes d’Espagne, invoquer le client institutionnel du jardinage et aménagement paysager (Conseils municipaux, Conseils de comté, travaux et entreprises d’entretien) et enfin intégrer les nouveaux canaux (vente en ligne, Bazar, Organisateurs de mariage…).

Quelles nouvelles il y aura dans l’offre expositoire de Iberflora 2018?

L’offre expositive augmente chaque année. Nous continuons à voir une évolution positive dans les secteurs traditionnels, qui est un objectif important, parce qu’il y avait des pépinières et des éleveurs des légumes qui ont été exposés pendant la crise et ont exprimé leur désir de retourner.

Mais est également de plus en plus la présence de groupes tels que les entreprises spécialisées dans les façades et le couvert végétal, technologie (serres, tables de culture, arrosage, climatisation), le salon de l’arbre qui pousse chaque année avec nouveaux exposants… et en plus, je prévois une première: Nous négocions avec le secteur de la culture et nous convoquerons un jour à ses fournisseurs.

Quelles activités vous met en évidence de qui va avoir lieu dans la prochaine édition? Pourquoi?

Les salons sont de plus en plus une source d’information. En tant qu’activités parallèles, nous aurons une année de plus avec INSPIRATIO comme expression culturelle avec forum de discussion, tendances des ateliers et des spectacles; le vert de l’AGORA et son aménagement paysager jours comme une réunion point pour les entreprises et les professionnels de jardinage et aménagement paysager; la FCA, Coupe Iberflora d'Art Floral, avec les nouveaux formats de participation et de superbes prix; et avec la Conférence sur la santé des plantes.

Mais surtout, Nous allons célébrer une année de plus la nuit verte, LA GRANDE FÊTE DES JARDINS, avec un plus de plaisir format, performances et prix. Cette année nous voulons surmonter les 500 présence (s).

Lieu activité parallel associée à la bricojardín à ce problème en profitant de l’articulation avec appel Eurobrico?

Nous recherchons à une proposition conjointe des deux salons qu’il combine à la fois libre + bricolaje/jardin et dans laquelle l’acteur est « la famille ».

Idées pour promouvoir sont des activités de plein air axées sur le jardinage, verger-jardins urbains, rencontrer des amis et alimentation saine.

Le secteur vert a connu une reprise progressive après la crise économique, Pensez-vous que cette reprise figurera dans la prochaine édition? Dans quel sens?

Les salons sont le reflet et le thermomètre dans un secteur, et la situation est très claire dans une foire. Quand les entreprises vont bien et gagnent de l’argent, ne se soucient pas d’investir dans la promotion, en communication et dans toutes sortes d’attention aux clients.

Ce changement est la production de trois ans. Visible dans la taille, la présentation, la décoration des stands, soutien par le biais de prix ou de commandites aux diverses activités et cadeaux aux clients et aux visiteurs.

Dans la dernière édition du Expogarden, la Foire des jardineries associé AECJ, a présenté la nouvelle exposition jardin & Attraction de fleur, pilotée par IFEMA, qui aura lieu quelques semaines après Iberflora. Pensez-vous que cette nouvelle initiative peut affecter en aucune manière le positionnement et le résultats de Iberflora?

Il s’agit d’un sujet qui vient brouiller depuis de nombreuses années et qui semblait être stationné pendant la crise. Feria Valencia avait signé un accord de collaboration avec Fepex pour 5 éditions (2013-17) et pour le moment, nous négocions renouvellement pour les autres 5 ans.

Il est vrai que nous surprend make public dans un acte de l’AECJ, parce que dit que c’est un projet destiné à la grande distribution européenne, C’est logiquement un rival commercial des centres de jardinage.

Deuxièmement,, l’approvisionnement en fruits et légumes n’a rien à voir avec la plante ornementale. Peuvent s’entendre sur une grande chaîne, mais les acheteurs sont différents et les rythmes commerciales aussi.

Deuxièmement,, l’industrie alimentaire est si puissant et a donc de nombreux moyens pour promouvoir la fourniture de plante ornementale seraient diluées et perdent la proéminence. Tout cela sans oublier de mentionner les frais d’émission, Fruit Attraction prix sont presque le double du.

Si un nouvel appel pourrait signifier l’effondrement du secteur, avec les conséquences que cela implique. Il suffit de regarder ce qui s’est passé avec les salons autrefois puissant à Padoue et Angers.

Et puis considère que, en plus des producteurs de plantes, IBERFLORA rassemble des autres entreprises (jardinage et aménagement paysager, pots, outils, machinerie, mobilier d’extérieur, gazon artificiel, barbecues…) Ce que nous disons à ces sociétés ??

J’aime à penser que santé mentale sera imposée à la fin et que le secteur dans son ensemble continuera de miser pour Iberflora comme son projet de référence juste. Nous voulons continuer à être la maison commune du secteur vert, d’autres au moins 46 ans.

X